Nos composantes fêtent la Science

La 29e édition de la Fête de la science se déroulera du 2 au 12 octobre 2020. Cette année c’est la question de la relation entre l’Homme et la Nature qui sera au cœur des activités proposées lors de cet événement gratuit.

Pour l’occasion de nombreux chercheurs et médiateurs se mobilisent et partagent leur enthousiasme pour les sciences, les techniques et les innovations. De multiples formats de médiation permettent de faire vivre les sciences à tous les publics dans une approche ludique et festive : expériences, conférences, festivals, visites de laboratoires, de Fab labs de sites naturels et industriels, cafés des sciences, spectacles vivants…

Certaines des composantes du Carnot Icéel participent à cet événement et proposent des activités au public dans le respect des mesures sanitaires. Retrouvez le programme en détails ci-dessous.

Remontez le cours du temps en suivant le fil de l’eau !

Thèmes : Géologie, Planétologie

L’événement : Dans le cadre de l’édition 2020 de la Fête de la Science, le CNRS propose des visites insolites de certains de ses laboratoires. Ces rendez-vous se veulent intimistes, interactifs et exceptionnels. Selon les laboratoires, vous pourrez contribuer à des expériences, découvrir des lieux uniques, avoir des échanges privilégiés avec les scientifiques, et bien d’autres possibilités.

Le labo : Le CRPG est un laboratoire de géologie fondamentale qui s’intéresse à la formation et au fonctionnement de notre planète depuis les premiers solides du système solaire jusqu’aux phénomènes d’origine anthropique en passant par l’origine de notre eau. 

La visite : Venez découvrir les recherches menées sur l’eau et voyager le long de son histoire, terrestre et stellaire, racontée par les études précédemment réalisées.

Visite sur tirage au sort le samedi 10 octobre de 13h30 à 19h00.

Nombre de places limitées à 16 places / Inscriptions clôturées.


Dans la fabrique des nanomatériaux

Thèmes : Chimie des procédés, Nanosciences, Atomistique, Optique et lasers, Sciences de l’information.

L’événement : Dans le cadre de l’édition 2020 de la Fête de la Science, le CNRS propose des visites insolites de certains de ses laboratoires. Ces rendez-vous se veulent intimistes, interactifs et exceptionnels. Selon les laboratoires, vous pourrez contribuer à des expériences, découvrir des lieux uniques, avoir des échanges privilégiés avec les scientifiques, et bien d’autres possibilités.

Le labo : Le tube à ultra-vide de l’Institut Jean Lamour : un tunnel de 70 mètres de long auquel sont connectées 28 machines. Le tout permet de concevoir des matériaux aux propriétés nouvelles pour des applications en téléphonie mobile, photovoltaïque, traitement contre le cancer, etc.

La visite : Vous suivrez le parcours des échantillons de nanomatériaux dans un environnement « ultravide », c’est-à-dire sans aucune pollution !

Visite sur tirage au sort le mardi 6 octobre 2020 de 18h00 à 19h30.

Nombre de places limitées à 12 places / Inscriptions clôturées.


Bio-remédiation des sols au Village des Sciences

Thèmes : Technosols, phytoremédiation

L’événement : Le parc du Haut-Fourneau d’Uckange (U4) accueillera un village des sciences où manipulations, jeux, spectacles et conférences se côtoieront. Emmeline Baynal d’Incau, doctorante LSE, y tiendra un stand le dimanche 11 octobre. Elle y parlera de bio-remédiation des sols. Elle présentera également le GISFI.

Le labo : Le fonctionnement, l’extension spatiale et la typologie des sols fortement marqués ou créés par l’activité humaine sont très mal connus. Le Laboratoire Sols et Environnement s’attache à combler ces lacunes, si l’on veut maîtriser le devenir et les impacts sur la santé, les écosystèmes et les ressources en eau de ces sols souvent enrichis en substances polluantes. Certains ont d’ores et déjà un impact négatif sur l’environnement, et il est nécessaire de les dépolluer. Une voie pour cela est la phytoremédiation, qui consiste à cultiver des végétaux accumulant les polluants dans leurs parties récoltées ou favorisant leur biodégradation.

La visite : Visite libre et gratuite de 14h00 à 18h30, le dimanche 11 octobre.


Du gaz dans le charbon

Thèmes : Géodynamique, géo-chimie, stockage souterrains, ressources minérales er énergétiques

L’événement : Dans le cadre d’un projet de recherche scientifique, les chercheurs du laboratoire GeoRessources organisent une exposition de médiation scientifique sur le gaz de charbon lorrain, présentée pour la première fois dans la galerie du Cora de Longeville-Lès-Saint-Avold du 2 au 16 octobre 2020 dans le cadre de la Fête de la Science.

Les habitants de Folschviller ont découvert qu’un nouveau forage se creusait dans leur commune. Des équipes de chercheurs sont arrivés et l’on entend parler d’un projet d’exploitation de gaz de charbon sur le territoire. De quoi s’agit-il ? Que se passe-t-il ?

Fondée sur des recherches scientifiques, l’exposition  » du gaz dans le charbon  » est conçue pour un public familial. En partant des fossiles qui nous font passer du végétal au charbon, les visiteurs pourront observer les bulles de gaz contenues dans la roche, les techniques de surveillance de l’environnement, de forage sans fracturation hydraulique, et découvrir une potentielle richesse sous nos pieds !

La visite : Un jeu, des maquettes, des photographies et démonstrations, tout au long d’un parcours libre, accompagnez les chercheurs dans leurs questionnements suite à la découverte d’une réserve potentielle de gaz de charbon : Où se trouve-t-il ? Comment s’est-il formé ? Quelle quantité peut-on exploiter ? Quel serait l’impact sur l’environnement ? Est-ce le moyen d’engager une transition énergétique ?

Du 2 au 16 octobre, entre 15h et 17h, vous aurez la possibilité d’échanger et de questionner les chercheurs engagés dans le projet Regalor.


L’UTT diffuse la Science sur Youtube

La Fête de la science se réinvente : l’UTT propose une programmation 100% virtuelle, du lundi 5 au vendredi 9 octobre 2020, tous les jours à 14h00 sur sa chaîne Youtube.

Lundi 5 octobre – 14h :

« La visualisation 3D : la formation, la recherche et l’application », avec le laboratoire Modélisation et sûreté des systèmes (M2S) de l’UTT.

Vous connaissez la caméra Compton ? Ghislain Zeufack Tadonkeng, diplômé ingénieur en Réseaux et Télécommunications et doctorant à l’UTT au sein du laboratoire M2S, vous dira tout sur ses principes et applications, détecter des zones « radioactives », par exemple.

Mardi 6 octobre – 14h :

« La physique au collège Saint Pierre : les tourbillons magiques », en partenariat avec le Collège Saint Pierre en lsle de Troyes.

Des collégiens en classe de 6e testent « en direct » une expérience de physique chimie.

Mercredi 7 octobre – 14h :

« La nanotechnologie : de la recherche à l’application », avec le laboratoire Lumière, nanomatériaux, nanotechnologies (L2n) de l’UTT/ CNRS.

En compagnie de Christophe Couteau, responsable du L2n UTT/CNRS, vous allez voir, à travers des expériences simples, comment les nanotechnologies, le courant électrique et le frein magnétique sont en fait reliés. Pierre-Michel Adam, enseignant-chercheur, proposera une expérience sur les applications des sciences nano et optiques aux arts (vitraux, céramique et peinture) !

Enfin, vous retrouverez un des ateliers phares de la fête de la science et redécouvrirez une des applications de la supraconduction (la lévitation !) avec Jérôme Martin, enseignant-chercheur.

Jeudi 8 octobre – 14h :

« Ça déboîte ! Explorons le bois et ses usages », en partenariat avec la Maison de la Science de Sainte-Savine.

Il est partout autour de vous, dans les villes et dans les campagnes, à l’intérieur de votre logement… C’est le bois ! Venez le (re)découvrir !

Vendredi 9 octobre – 14h :

« La sécurité globale : d’internet à la gestion de crise », avec les plateformes scientifiques et technologiques CyberSec et Presages de l’UTT 

Expliquer ce qu’est un réseau de l’Internet du Futur « ICN » et montrer une attaque par empoisonnement de cache et comment la contrer, tel sera le défi relevé par Guillaume Doyen, enseignant-chercheur au sein du laboratoire Environnement de réseaux autonomes, et Boris N’Djore, ingénieur projet à l’UTT.

Michael Babin, doctorant et administrateur de la plateforme Présages (la plateforme de recherche, d’expérimentation, de simulation et de formation pour la Chaire « Gestion des crises » et du Diplôme d’Université Coordinateur de Cellule de Crise) vulgarisera son sujet de thèse sur la prise de décision en temps de crise, notamment en période de pandémie.

La liste des manifestations n’est pas exhaustive et pourra être complétée ou modifiée.

Partager

Copier le lien dans le Presse-papiers

Copier